Logo de la confrérieConfrérie Notre-Dame de Lorette et Saint-Hadelin A.S.B.L



La dévotion, une chose naturelle

Statue Canadienne de Notre-Dame de Lorette.

Nous sommes naturellement portés à garder pieusement auprès de nous les objets, tels que portraits, bijoux ou meubles de nos parents et de nos amis que la mort nous a ravis. Ces choses, même si leur valeur intrinsèque ou artistique est minime, nous sont précieuses, parce qu'elles nous rappellent les chers disparus, leur affection, leur dévouement à notre égard et leurs vertus.

De même notre sentiment s'entretient et grandit en présence des choses qui nous rendent plus vivement sensibles la sagesse, la puissance et la providence de Dieu, le dévouement du divin Sauveur, les vertus de la Sainte Vierge et des saints.

C'est la raison du culte chrétien des reliques sacrées et des saintes images, culte bien naturel et très raisonnable aussi, parce qu'il n'est que relatif: il ne s'arrête pas aux objets matériels, mais s'élève vers Dieu pour l'adorer, vers la Sainte Vierge et les saints pour les honorer, les invoquer et les imiter.

L'Eglise a toujours approuvé ce culte relatif des reliques et des images; on en trouve la preuve, dès les premiers siècles, dans les catacombes; elle a condamné solennellement dans ses Conciles les iconoclastes ou briseurs d'images du VIIè et du XVIè siècles.

Elle permet non seulement d'orner ses sanctuaires de verrières historiées, de statues et de peintures qui forment un enseignement permanent et très utile de la région, mais elle aime également de rendre plus sensibles par sa liturgie et aussi par les plus sensibles par sa liturgie et aussi par les plus touchantes représentations, comme les crèches de Noël, les calvaires, les tableaux du Chemin de la Croix, etc., les grands événement de la vie de Notre Seigneur et de sa sainte Mère.

La Saint Maison de Lorette étant un véritable souvenir de l'accomplissement du grand mystère de l'Incarnation, de la vie cachée du Sauveur à Nazareth, des vertus de la Sainte Vierge et de saint Joseph, il n'y a pas lieu de s'étonner en voyant la piété chrétienne montrer une telle vénération pour l'oratoire de Lorette, qu'elle en ait voulu reproduire des copies en divers pays, décider des sanctuaires à la Sainte Vierge sous le vocable de Notre Dame de Lorette, ou, tout au moins, pouvoir certaines églises d'une statue semblable à la Madone vénérée dans la Sancta Casa italienne. Cette dévotion, d'ailleurs, a été souvent récompensée par de merveilleuses faveurs du ciel.

 

Copyright Confrérie Notre-Dame de Lorette et Saint Hadelin ASBL