Logo de la confrérie
Confr rie Notre-Dame de Lorette et Saint-Hadelin A.S.B.L



Les chapelles de Notre-Dame de Lorette en Belgique

Cette page vous proposes par l'intermédiaire de Google Maps d'explorer les différents lieux de culte belge dédiés Notre-Dame de Lorette.
Cette liste n'a pas la prétention d'être exhaustive. Si vous connaissez ou découvrez au fil de vos déplacements des lieux parlant de Notre-Dame de Lorette, vous pouvez nous contacter afin que nous les ajouter à la carte.

Ath

Erigée au milieu du XVIe, la chapelle Gobert fut réédifiée en 1623 puis en 1681 par Robert de Hautport. Elle sera succursale de l'église St Julien puis de l'abbaye de Lisses, reconstuite en néo-gothique en 1903.

Basecles

Cette chapelle enclavée dans le chateau d'Auderny fut construite en 1770 par Jean-Baptiste Lorimier, un fermier pélerin et agrandie par Rançois Place et Célestine Daudergnies, son épouse en 1850.

Bolderbergh

Cette chapell flanquée d'un ermitage au sommet d'une colline fut érigée par Lambert Hoelen de Diepenbeek avec l'autorisation de Ferdinant van Kniphausen, baron de Vogelsanck, seigneur du lieu. Une confrérie fût même fondée en 1679 et approuvée par le pape Innocent XI. Une rente fut accordée par le seigneur en 1967.

Bougnies

Une confrérie en 1612 et une chapelle.

Bruges

Au sein de la cathédrale de Bruges, une chapelle absidiale construite en 1482 et voutée en 1556 contient une statue de 1776, exécutée par Pepers. Une confrérie de Loretains avait érigé un autel dont le retable Wikipedia portait la Ste Maison. Cet autel a disparu en 1880.

Bruxelles (Eglise Sts Jean et Etienne aux Minimes)

Notre-Dame de Lorette au Minimes de Bruxelles

L'archiduchesse Isabelle fit ériger en 1621 près de l'glise des Minimes une chapelle reproduisant la Sainte-Maison de Lorette. La tête de la Madone fut sculptée à Lorette même. La statue est couverte de chaînes d'or, de bijoux précieux, de robes magnifiques et autres richesses qu'on offrait en reconnaissances de bienfait reçus. Une confrérie fut éditifées sous le titre de Notre-Dame de Lorette. Une première procession après l'agrégation de l'étendard del Gonfalone fut organisée en 1659. Après les sévices de la révolution, la première pierre d'une nouvelle chapelle fut posée en 1819.

Chievres

A proximité du cimétière actuel se trouve une petite chapelle moderne dédiée à Notre-Dame de Lorette et cette vénération remonte au 13e siècle., date du premier édifice remplacée en 1764 par une petite chapelle.

Gand

Un grand nombre de Gantois effectuant le pélerinage à Lorette , une confrérie fut fondée en 1677. La dévotion s'accrut suite aux grands malheurs, maladiées, et autres périls qui menacaient la ville en 1767. Supprimée par Jospeh II puis par les Révolutionaires, la confrérie s'est reconstituées en 1803. Un nouvel autel en marbre a été érigée en 1818 pour placer la belle statue en marbre inspirée de Michel Ange et œeuvre de Jules Romain.

Hamoir

Originaire de Hamoir, le célèbre sculpteur Jean Del Cour Wikipedia, dernier survivant de sa famille, par son testament en testament en date 25 octobre 1702, lissa ses biens pour la construction , à Hamoir, d'une chapelle sous le titre de Notre-Dame de Lorette. Il demandait qu'elle fût édifiée "sur le pré Jouga, dessous la crestalle, au-dessus de la fontaine", cette situation, disait-il, "étant fort ressemblante ) cell de Notre-Dame de Lorette dans la marche d'Acône". Cette chapelle, érigée en 1737, fût démolie en 1869, pour faire place à un temple plus spacieux.

Hendrieken

Sur le Hulsberg, près de Loon, un oratoire dédié à Notre-Dame de Lorette a été construit en 1689 à l'initiative de l'abbé Nicolas Poislevache, qui avait été trois fois en pèlerinage en Italie. Le premie ermite fut installé en 1705 : frère Joseph. Le grand rassemblement a lieu le 8 septembre, jour de la Nativité de la Vierge.

Hoeilaart

Près des étangs de l'ancienne abbaye de Groenendeal, est attachée à un gros tilleul une minuscule chapelle à Notre-Dame de Lorette, fondée par l'archiduchesse Isabelle, De nombreuses oeuvres d'art meublaient ce sanctuaire comme des peintures de Roger Van derWeyden et de Gaspard de Crayer? Chapelle et ermitage ont disparu et subsiste une statuette de N-D appendue à un arbre.

Kemseke

La long de la route de St Nicolas à Hulst, se trouve une chapelle. Au verso de la veille statuette, un texte sur l'origine : "Image de la Mère de Dieu, formée à Racanase de terrede l'étable de Bethléem mêlée avec de la colle provenant de la vallée de Josaphat et ayant touché à la statue miraculeuse de Lorette dans la maison de Nazareth". On suppose qu'un pélerin a ramené une telle statuette.

Lasne

La chapelle du Double Ecot à Sauvagemont est une riche pédiculée datant de 1759 restaurée et déplacée en 1954 par M. Gorlier, lors des travaux d'élargissement de la voirie. On y lit l'inscription suivante : "Cette chapelle est batie en l'honneur de Dieu et de Notre-Dame de Lorette en l'honneur de Claude Fiviez et Jacqueline Thomas, son épouse 1759". Auparavent adossée au pignon de la grange de la ferme en double écot, propriété de l'abbaye de Aywiers.

Liège

Au début du XVIe siècle, Lambert d'Oupeye, chanoine de Saint Lambert fonda dans l'église des Augustins, au quartier d'Avroy, un autel en l'honneur de Notre-Dame de Lorette. Ce chanoine devint chancelier du Prince Evêque Erard de la MArck en 1506. Le 10 août 1515, il fut inhumé dans l'église des Augustins

Remagne

Un ermitage fut détruit par les Révolutionnaires français. Il avait été érigé en 1646 par le comte de Rivier, seigneur de Remagne. C'est le frère Baekenrode de la congrégation des ermites de St Tibbaut qui en fut le premier ermite. Après son pélerinage à Lorette, il résolut de construire une chapelle aux mêmes dimension que la Sancta Casa de Lorett. En 1670, il fit planter de magnifiques tilleuls, remplacés après une tempête en 1803 par des hêtres. On y effectuait un pèlerinage le premier lundi de mai.

Renaix

A l'ouset de la ville, un second oratoire dédié à Notre-Dame de Lorette. C'est à l'octave de l'Annociation que les pélerins venaient implorer la Vierge. L'autre oratoire est dédié à N-D de la Branche blanche.

Riksingen

Au lieu-dit Vrij Herne (Paroisse de St Hubert Herne), on trouve depuis 1690 une chapelle et un ermitage. Dévastés en 1703, ils furent reconstruits en 1709 par l'ermite Jean Van Den Broeck, sur un terrain donné par Maximilien Brouckmans, seigneur de Werme et son épouse, Anne-François d'Oupeye.

Rochefort

Non loin du château, une chapelle construite en 1600 par un comte Jean-Théodore de Leweenstein et son épouse Josine de Lamaret. Une prière ardente à Notre-Dame en est à la cause. En effet, l'enfant du couple avait disparu, enlevé par un singe domestiqué. Hissant son précieux fardeau dur le toit du château, il aurait pu faire tomber tomber le bambin. On plaça le berceau sur le sol et le singe vint replacer l'enfant dans le berceau qu'il commenca à balancer. Des architectes construisirent fidèlement le sanctuaire de Lorette et une statue fut dotée richement de précieux joyaux par la chatelaine. La chapelle est établie au sommet d'un grottequi s'apelle "Grotte de Lorette", qui a la particularité d'être verticale. Une longue et impressionante descente à travers les grands blocs d'éboulis vous conduit dans la grande salle du Sabbat. Lieu de spectable spéléologique et de son et lumières. Notez aussi qu'une confrérie existe aussi.

Thulin

Place de la Perche, un oratoire placé par la famille André Lecomte Lorio en 1872

Visé

Pour les visétois, comme pour de très nombreux pèlerins, le nom de Lorette désigne la colline sur laquelle est érigée la chapelle et où ils aiment honorer la très Sainte Vierge Marie. Le nom de Lorette, donnée d'abord à la chapelle, s'est communiqué au voisinage immédiat : l'ermitage, le hameau, la porte-fortifiée d'autrefois, ... et à donner son nom à la rue et au plateau qui nous y amène. Cette belle chapelle date de 1684 et s'est appelée Lorette, par ce qu'elle a été construite sur le modèle du très célèbre sanctuaire dénommé "La Sainte Maison (Sancta Casa) de Lorette" en Italie.

Wadelincourt

Le long du chemin vers Tourpes, une chapelle due à la famille A. de Pierpont de Bruxelles, qui l'vait promie en remerciement d'une guérison obtenue en 1851.

 

Copyright Confrérie Notre-Dame de Lorette et Saint Hadelin ASBL