Logo de la confrérieConfrérie Notre-Dame de Lorette et Saint-Hadelin A.S.B.L



Les déplacements et évènements de la châsse

  Vers 690   Mort de saint Hadelin
  Vers 704   Transfert du corps de saint Hadelin de la grotte, où il était enseveli, dans la crypte de l'église de Celles
  Fin Xe
Début XIe s.
  Rédaction de la Vita s. Hadelini presbyteri par - ou attribuée à - Hériger de Lobbes (+ 1007)
  1042-1048
1046
  Consécration probable de la nouvelle collégiale de Celles.
Translation des reliques de saint Hadelin dans une châsse en présence de Wazon (+1048), évêque de Liège, en 1046.
  Vers le 2e quart XIVe s.   Démontage du relief du pignon P6 pour sertir une nouvelle tête de Christ
  Avant 1338   Ouverture de la châsse et prélèvement d'une relique (un bras) pour l'abbaye de Stavelot.
  1338   Le chapitre de Celles se réfugie à Liège avec la châsse, qui est déposée dans la choeur de la cathédrale Saint-Lambert. Ouverture de la châsse et reconnaissance des reliques par Adolphe de la Marck, évêque de Liège.
  10 juillet 1338   Acte d'adolphe de la Marck transférant à Visé le chapitre de Celles et lui assignant l'église paroissiale Saint-Martin de Visé qui devient ainsi collégiale. Passage de 12 à 20 chanoines avec Levoldus de Norhof et Libertus de Serein respectivement abbé séculier et prévot du chapitre.
  11 ou 22 octobre 1338   Arrivée de la châsse à Visé.
Une erreur de Jean de Hocsem sur la date effective de l'arrivée de la châsse puisque la fête de la sainte Cordula tombe le 22 du mois d'octobre. Jour auquel il fait coincider l'arrivée de notre saint.
  Vers 1340   Les chanoines s'installe en résidence plutôt qu'en cloitre. Un quartier entier (près d'un quart de la ville enceinte) allait leur servir de logement et bénéficier du privilège de juridiction.
  Entre 1378 et 1389   Démontage du long côté LC2 - LC 5 (côté vocation) pour une restauration. Le démontage est attesté par 4 pièces - 1 en argent, 3 en cuivre dont 1 méreau (?) - du prince évêque Arnould de Horn (1378-1389), découvertes en 1972 derrière le relief LC5. A cette époque, le panneau LC3 et LC5 était inversé.
A noter qu'en 1896, une nouvelle pièce de monnaie a été ajoutée à celles du XIVe s.. Voir 1896.
  26 octobre 1413   Ouverture de la châsse, reconnaissance des reliques. En accord avec le prince-évêque Jean de Bavière, prélèvement du crâne de saint Hadelin et d'un corporal pour placer dans un chef-reliquaire en argent partiellement doré et polychrome (carnations, yeux). Ce chef-reliquaire sera réutilisé dans le buste- reliquaire que chanoine Jean de Blocquerie (1573-1656) (armoiries et inscriptions), chantre du chapitre, fait réaliser en 1654 par l'orfèvre liégois, Jean Goesin (poinçons). Découverte dans la châsse d'un document indiquant que les reliques de saint Hadelin ont été placés en 704, le 15 des calendes1 de juin de l'indiction 4e, en présence de Wathon (Wathon = Wazon), évêque de l'abbé Béron, du prévôt Jean, du coste Amand, de Laridus, doyen de Stavelot et du chapitre de Celles. Copie de ce document à été faite.
  16 mai 1414   Le corporal et un linge (linceul ?) sont replacés dans la châsse.
  26 novembre 1467   Mise en sécurité de la châsse au château d'Argenteau. Les troupes de Charles le Téméraire s'en emparent. Faisant partie du butin du duc de Bourgogne, auquel on a prété l'intention de l'envoyer à Dijon, la châsse est déposée dans la sacristie du couvent des Dominicains à Liège. Ouverture de la châsse et prélèvement des reliques. Mention du linceul de saint Hadelin.
  22 février 1468   Intervention de Gui de Brimeu (seigneur d'Humbercourt et gouverneur de Liège) pour que la châsse soit restituée à Visé. Ce qui lui vaut d'être considéré, par le chapitre, comme le père et le nouveau fondateur de l'église
  fin XVe-XVIe s.   Nécrologue de la collégiale de Visé : Commémoration d'Elisabeth, épouse de Gérard le peintre, qui à payé à la fabrique de Visé, pour le ciborium (baldaquin) de la châsse de saint Hadelin, un noble Henri. Commémoration d'Agnès Boelen qui légua... pour ledit ciborium un écu d'or.
  18 juillet 1653   Ouverture de la châsse.
  1659   Ouverture de la châsse, prélèvement de reliques.
  16 septembre 1665   Ouverture de la châsse.
  1675   Mise en sécurité de la châsse en l'église de saint Barthélemy (Liège). Après trois mois, retour de la châsse à Visé, où elle est acceuillie par une procession solonelle.
suite de la chronique >>

1Les calendes est un terme issus du calendrier romain.
le terme les "calendes" sont utilisés pour signifier le x premiers jours du moins et on utilisait le terme ides pour les x derniers jours du mois
Dans la phrase ici, on parlait donc du 15eme jour du mois de juin.

indiction (empereur constantin) : cycle de 15 ans - indiction 4e du 4eme cycle de 15ans
 

Copyright Confrérie Notre-Dame de Lorette et Saint Hadelin ASBL