Logo de la confrérieConfrérie Notre-Dame de Lorette et Saint-Hadelin A.S.B.L



Les déplacements et évènements de la châsse

  14 juillet 1696   A la demande du chapitre cathédral de Liège, suite à l'intervention de l'abbé d'Orval, ouverture de la châsse et prélèvement de reliques pour le monastère d e Cugnon dépendent de l'abbaye d'Orval et pour Celles.

Une dame a l'intention d'offrir une draperie pour couvrir la châsse.
  29 septembre 1786   Ouverture de la châsse.
  14 septembre 1788   Premier Jubilé de Saint-Hadelin.
Ouverture de la châsse et reconnaissance des reliques par le channoine-tréfoncier Jean=Pierre Louis, baron de Sluse. Allusion à des «réparations qui sont à faire à la châsse» .
  1794   Ouverture de la châsse, enlèvement des reliques qui seront cachées à Visé par le chanoine-écolatre Pesser. La châsse en elle-même est également cachée aˆ Visé tandis que d'autres pièces du trésor, dont le buste-reliquaire de 1654, sont envoyés en Allemagne. Les témoins de l'époque s'accordent à dire que c'est vers cette époque que la décoration orfévrée du toit à disparu à ce moment-là.
  3 février 1804   Retour de la châsse dans la collégiale.
  7 septembre 1845   Deuxième Jubilé de Saint Hadelin.
Ouverture de la châsse, reconnaissance des reliques par le doyen Stiels, prélèvement de relique. Il est signalé que le toit de la châsse est en fer blanc peint et cloué; fabrication du couvercle intérieur en bois et doté d'une serrure; remise dans la châsse de l'étole, du peigne, des gants et du corporal de saint Hadelin.
  1846   Description et lithographies de A.SCHAEPKENS qui note que le toit est dépourvu de décor, donne le texte des inscriptions des vernis bruns des pignons; les plaques inférieures des pignons P 1 et P 6 sont déja interverties.
  1872   Souhaits d'obtenir des subsides pour la restauration de la châsse.
  1881   Exposition de l'Art ancien au pays de Liège.
  1884   Ouverture de la châsse et prélèvement de reliques
  13-16 septembre 1888   Troisième Jubilé de Saint-Hadelin.
Ouverture de la châsse, reconnaissance et ostension des reliques qui seront disposées dans trois coffrets néo-gothiques vitrés avec monture en laiton. Grande procession du Jubilé.
Aménagement de l'actuel toit (?). Confection et placement de la draperie en velours rouge à poser le toit.
  1890   La châsse est «en assez bon état de conservation»
  1892   Ouverture de la châsse et prélèvement de reliques.
  29 août 1896   Démontage, probablement partiel, de la châsse (côté vocation) par Eugène Jowat, plombier-zingeur à Visé, ayant effectué quelques réparations en prévision d'une procession à Liège (18 septembre). Démontage attesté par une carte de visite avec date manuscrite et par une pièce de deux centimes frappée en 1873, placées derrière le relief LC 5 à l'emplacement LC 3, à l'instar de ce qui avait été fait au XIVe s.
  18 septembre 1896   Participation de la châsse et du buste-reliquaire de saint Hadelin à la grande procession de Liège organisée à l'occassion des cérémonies commémorant le 12e centenaire du martyre de saint Lambert.
  1904-1906   Notes manuscrites de G. Ruhl signalant l'état assez délabré de la châsse, différents manques, suggestion d'une restauration avec toiture vitrée permettant de voir les reliques et crêtage avec pommeaux en cristal.
  1905   Exposition de l'Art ancien au pays de Liège.
  1913   Quatrième Jubilé de Saint-Hadelin.
Ouverture de la châsse et ostension des reliques dans le chœur de la collégiale.
  10 août 1914   La châsse et les reliquaires sont mis en sécurité au collège Saint-Hadelin à Visé.
  10 août 1914   Incendie de la collégiale.
<< remonter la chronique / suite de la chronique >>
 

Copyright Confrérie Notre-Dame de Lorette et Saint Hadelin ASBL